arrow_backRetour aux nouvelles
La « Tentakonte », un récit sous dôme immersif

La « Tentakonte », un récit sous dôme immersif

Publié le 18 décembre 2020

Atelier de travail en co-création, le JAM 360 initie des partenariats entre les professionnels du numérique et les industries culturelles et créatives québécoises depuis 2015. Pour 2020, c’est le livre qui a été mis à l’honneur; éditeurs et producteurs se sont penchés sur la création de prototypes en explorant comment on peut lire… autrement. Incursion dans le parcours créatif de l’équipe de la « Tentakonte ».

Auteure; Merryl B. lavoie

Depuis plus de 10 ans, un rêve flotte dans la tête de Marc Roberge, directeur de création chez Tobo et conteur. Il imagine un espace mobile, qui recrée l’ambiance d’un conte narré autour d’un feu de camp, et la magie du moment intensifiée grâce à une technologie de détection des mouvements ou de la voix.  Un espace qui rassemble, le temps d’une histoire, conteur et enfants pour une excursion vers l’imaginaire. Cet espace, c’est la Tentakonte.

” Ce projet-là, c’est la somme de tout ce que je suis ”
– Marc Roberge, conteur et directeur de création chez Tobo

Jusqu’ici restée dans l’imagination de Marc, la Tentakonte est désormais devenue prototype dans le cadre du JAM360 : Lire autrement. Avec la bourse de développement liée à la participation au projet, l’équipe de Tobo a pu consacrer une partie de ses ressources à approfondir le concept et à en évaluer la faisabilité. 

L’expérience


Nous sommes dans un gymnase d’école, la récréation est terminée et la période commence. Dans une demi-sphère gonflable, on rassemble un conteur et une classe d’enfants du primaire. Au milieu du dôme, un projecteur 360 degrés illumine les parois et le plafond. Des caméras à détection de mouvement de type Kinect sont disposées tout autour. Le conteur commence sa performance. Et Dounia fait son apparition.

Dounia est une petite fille originaire de Syrie, récemment arrivée au Québec avec ses grands-parents.  Sa tuque cache son immense chevelure remplie d’objets symboliques, laquelle remplit peu à peu complètement l’espace de la Tentakonte. Des graines de nigelle, un avion, un instrument de musique, un oiseau : une série d’icônes de ce qui a marqué le parcours de cette petite Syrienne. En touchant l’oiseau, le conteur enclenche une transition vers le prochain chapitre animé, amenant les spectateurs à survoler le globe pour découvrir le village détruit de Dounia. Et ainsi de suite.

Curieux d’approfondir vos connaissances sur la technologie Kinect ? Cet article très exhaustif saura abreuver votre soif d’apprendre. 

Garder l’attention des petits spectateurs : un défi


Le plus grand défi, selon Marc, est de bien modérer le degré d’interactivité et de garder l’essence-même de la magie du conte.  

” La Tentakonte, ce n’est pas un moyen d’adapter un conte en expérience, comme nous ferions l’adaptation d’un film en livre : c’est bel et bien un conte… mais augmenté ” insiste-t-il.

L’équipe d’animation doit donc s’assurer que l’expérience narrative ne tourne pas au jeu, que l’attention des enfants soit soutenue et que le conteur garde une place centrale dans l’expérience. On cherche à éviter ce qu’on appelle, en bon québécois, le «free for all».

Une autre option de prototype envisagée pour augmenter l’expérience du conte serait d’utiliser le son au lieu du toucher pour déclencher les animations. Pourquoi pas un mouvement de groupe où tous applaudissent ou scandent une formule magique ?  Le champ des possibles est ouvert. 

Dounia : une propriété multiplateforme


Dounia est la création de Marya Zarif, directrice de création chez Tobo. Cette petite réfugiée syrienne se retrouve dans une série d’animation diffusée sur la plateforme jeunesse de Télé-Québec, ainsi qu’en balado, en application de réalité augmentée et en livre (chez Bayard Canada).

Pour en savoir plus sur Marya et Dounia, écoutez le balado NUMA dans lequel Tobo est mise en lumière.

Ces professionnels ont pris part au projet :


Marc Roberge – directeur de création chez Tobo et conteur. Sa maxime : small is beautiful

Judith Beauregard – co-présidente de Tobo

Télé-Québec – diffuseur de la série animée de Dounia

ANEL – L’Association nationale des éditeurs de livres représente des maisons d’édition de langue française du Québec et du Canada

Marya Zarif directrice de création, auteur et illustratrice. A imaginé Dounia pour parler de la crise migratoire avec les enfants et les sensibiliser en suscitant leur imaginaire. 

Bayard Canada – C’est grâce à la maison d’édition Bayard que le livre de Dounia est disponible sous forme d’album illustré.

Xn Québec et le JAM 360

Xn Québec rassemble les producteurs d’expériences numériques du Québec. Le JAM 360 fait partie de ses initiatives pour susciter la création de propriétés intellectuelles innovantes.